Echos de Saint Jean de la Ruelle

26 juillet 2020

communiqué de presse envoyé aux médias

Nous, membres élus de l'opposition de Saint Jean de la Ruelle et concernés par la Métropole, nous exprimons notre « dégoût » pour ce qui s'est passé ce 16 Juillet 2020. 

Une atteinte à la démocratie et des pressions inadmissibles...
Ces « petits arrangements entre amis » ne vont pas réconcilier les électeurs avec de futures élections.
Habitants de Saint Jean de la Ruelle, nous nous étions interrogés sur le peu de présence du maire dans la commune ; cette interrogation se pose à nouveau avec plus d'acuité...
Combien de temps pourra-t-il consacrer à notre commune.
N'oublions pas qu'en plus de ses fonctions de maire et de directeur du Conseil des Communes et Régions d'Europe, il est aussi conseiller départemental...

Posté par claude_huyghues à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Courrier pour La Rep, suite à son CR du conseil du 10 juillet...

En lisant le compte-rendu de notre conseil municipal du 10 juillet, nous nous sommes rendus compte que vous vous êtes contentés de retranscrire ce que le cabinet du maire avait bien voulu vous envoyer puisqu’il n’y avait pas de journaliste présent ce soir-là. Nous vous avions envoyé quelques éléments, vous n’en avez pas tenu compte...
Pourtant nous nous sommes exprimés :
- sur les comptes administratifs et les budgets supplémentaires, cf les pj expliquant nos votes,
- sur le rapport de la chambre régionale des comptes concernant le SIRCO, rapport mettant en cause les 2 premiers présidents, donc le maire de notre commune,
-  sur la ZAC Alleville, cf PJ, 300 000 € pour des constructions illégales...
- sur l’acquisition de la propriété rue de Clos Neuf, nous nous sommes abstenus n’ayant pas eu de réponse sur son devenir,
- sur le règlement intérieur du centre aquatique, à savoir comment une personne en fauteuil avec son pique allait-elle pouvoir se rendre dans l’espace extérieur, que devienait le solarium qui n’a jamais été utilisé depuis la création du centre, savoir si l’escalier extérieur pour accéder aux gradins serait toujours opérationnel,
- sur le règlement intérieur du conseil ; celui-ci prévoit que l’opposition n’aura droit qu’à 1 400 caractères par article à paraître dans Les Nouvelles, soit 350 caractères pour chacun d’entre nous, nous sommes quatre. Le précèdent RI prévoyait 850 caractères pour chaque élu d’opposition soit 5 100 caractères puisque 'il y en avait  6. le maire veut réduire notre droit d'expression en nous faisant perdre 500 caractères par élu...
Enfin, nous avons posé 2 questions orales, cf. pj

Posté par claude_huyghues à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2020

La Métropole...

Beaucoup d'habitants d'Orléans Métropole sont, tout comme moi, étonnés de l'élection du maire de Saint Jean de la Ruelle, à la présidence de celle-ci. Que nous dit La Rep du 18 juillet 2020...

RETOUR SUR LES DIX JOURS QUI ONT FAIT BASCILER LA PRESIDENCE DE LA METROPOLE. DE MARTIN A TOUCHARD EM PASSANT PAR CHAILLOU…

Huit jours avant l'élection, le maire d'Orléans avait proposé à ses' homologues de la Métropole de confier la présidence à Michel Martin, pendant trois ans, avant que Matthieu Schlesinger ne lui succède. Cette option a été rejetée par une majorité de maires comme nous le relations dès le 10 juillet. Serge Grouard a alors proposé la présidence à Alain Touchard, maire d'Ormes. « C'est un homme de consensus. Christophe Chaillou avait donné son accord, Michel Martin était prêt à se retirer », raconte-t-il. Seulement Alain Touchard a décliné la proposition. En fin de semaine dernière, une autre option se dessine alors. L’alliance, façon billard à deux bandes, entre la gauche de Christophe Chaillou et la droite orléanaise de Serge Grouard. Des contacts se nouent, autour d'un déjeuner. Le message est clair : il faut faire battre le maire d'Olivet, Matthieu Schlesinger, juppéitse et LREM compatible, qui maintient sa candidature. Son souhait d'attribuer cinqvice-présidences à la ville centre a été vécu comme un affront. Christophe Chaillou sent venir le blocage. Les messages appuyés aux élus orléanais, dans sa déclaration de candidature, jeudi en disent long. Michel Martin finira le travail, en demandant innocemment, avant le vote, que les deux candidats devancés se désistent, au final, pour le premier... Or, comme tous les candidats, les élus orléanais avaient une idée plutôt précise du rapport de force, de qui voterait pour qui, tableau Excel à l'appui, visibles sur leur tablette. La suite est désormais connue de tous.

Nous avons assisté à une très mauvaise farce et ne fera qu'éloigner les habitants des futures élections. Que sera la gouvernance demain de la Métropole ; un président aux mains des orléanais qui sur les 20 vice-presidences en ont 7...

Posté par claude_huyghues à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2020

Les Nouvelles n° 141

le jeudi 11 juin, nious avons recu le courrier suivant :

Le prochain numéro des Nouvelles, le magazine municipal de Saint Jean de la Ruelle, doit être bouclé pour la fin juin 2020.
Vous trouverez ci-joint un courrier concernant la « Tribune de l’opposition » incluse dans ce bulletin.
Je vous remercie donc de bien vouloir adresser, pour le jeudi 18 juin 2020, à  12h00 dernier délai, votre/vos articles au pôle Communication et citoyenneté.
Le jeudi 18 nous avons envoyé notre article et nous avons recu la confirmation de l'envoi par ce courrier :
Nous avons bien reçu votre mail « tribune de l’opposition » à 11h58, donc dans les délais.
Nous sommes le 26 juillet et toujours rien. D'aprés ce que j'en sais, ce numéro est toujours en cours...
Vous pouvez donc lire le texte que Mmes Dahou, Lambert, M.Dupré et moi avons rédigé.
Nous ne sommes pas surpris d'avoir eu ce numero 141 le 03 aout dans notre casier à la mairie, soit plus d'un mois après la prévision de parution...

Madame, Monsieur,

Nous souhaitons tout d’abord remercier celles et ceux qui nous ont fait confiance en votant pour nous.

Durant cette période de confinement, nous avons interpellé le maire par plusieurs mails et courriers afin d’intervenir auprès des administrés de notre ville, notamment auprès des personnes âgées parce que la solidarité et l’humanité passe avant tout. Nous nous sommes inquiétés pour vous et pour l’ensemble des agents municipaux. Nous avons eu droit à des mails de dénigrement et d’arrogance ; lui seul sait ! Visiblement cette crise sanitaire qui a touché et endeuillé de nombreuses familles n’a pas été source d’enseignements auprès d’un maire qui préfère rester dans la manipulation et l’humiliation publique !

Ce fut le cas lors du dernier conseil municipal où il a tenté, en sortant un mail choisi en oubliant les premiers, de faire croire que nous ne nous préoccupions pas des habitants ! Pourtant tous nos courriers se terminaient ainsi ‘Comme nous vous l’avons indiqué au début du confinement, nous sommes disponibles afin de servir nos concitoyens et participer à la gestion de notre collectivité. Nous sommes très étonné/e/s de n’être pas sollicités !’

Peu d’entre vous, peut-être finalement était-ce mieux ainsi, ont assisté à l’installation, par visio, du premier conseil ce 27 mai. Une installation où la sonorisation était des plus exécrables, rendant nos interventions inaudibles, à se demander si cela n’était pas volontaire ! Néanmoins cela ne nous a pas empêché de rappeler que l’abstention dans notre commune a quand même atteint le chiffre record de 65.58 %...

La peur légitime de la COVID-19, les messages alarmants la veille du scrutin par le président et son premier ministre ont considérablement mis à mal notre vie démocratique. De toute évidence, l’Etat a mis en danger la population, pour sauvegarder une règle de notre démocratie qui ne s'est pas exprimée dans cette circonstance. Cette situation a porté atteinte à la sincérité du scrutin et ce partout en France comme l’ont dénoncé de nombreux maires. Comme d’autres élus, nous avons évidemment contesté cette élection ; nous considérons que sa légitimité est remise en cause par une « abstention sous contrainte » et que la peur de nos concitoyens était pleinement justifiée. La justice dira le droit.

Présent depuis 1983 au conseil municipal, maire depuis 1998, même après 3 mandats, les habitants ont pourtant accepté l'idée d'un maire à quart temps… C’est regrettable. Doit-on aussi le féliciter d’avoir rallié, après son élection à la présidence du conseil d’administration de la maison de retraite, une ancienne opposante ? La méthode est discutable ; démonstration d’un modèle de gestion d’intérêt qui n’est pas le nôtre.

Notre représentativité au sein du conseil municipal ne nous empêchera pas de promouvoir notre vision du progrès et nous nous opposerons de manière constructive au pouvoir dictatorial du maire qui a l’habitude d’imposer ses projets à toute son équipe. Certains d’entre nous en ont été témoins…

Nous mettrons en œuvre des moyens (association, site...) pour relayer la vie de notre cité mais aussi permettre à chacun d'apporter ses remarques et ses propositions.

Nous ne manquerons pas d’éclairer avec cette transparence et cette sincérité qui manque dans notre ville, les choix qui seront portés par la majorité.

Vous connaissez notre programme et quelles en étaient les priorités affichées : Santé, Transition Ecologique, Sécurité, Solidarités et Proximité. Notre vision souvent partagée de création de comités d’habitants par quartier, notre vision légitime pour plus de place pour les associations ne pourra s'exprimer pleinement. Cependant, sachez que notre détermination demeure intacte et aussi forte !

Nous serons toujours à votre écoute et nous continuerons à défendre les intérêts et les attentes de nos concitoyens. Vous pouvez compter sur nous. Et encore merci.

Pour nous joindre : abvsteoruellan@gmail.com

Posté par claude_huyghues à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2020

ODJ du 18 Juin 2020 - 19h00- Maison de Musique et de la Danse

 

Désignation du/de la secrétaire de séance.

 

Adoption du Procès Verbal des séances du 25 novembre 2019 et du 20 décembre 2019.

 

Délibérations

 

ADMINISTRATION GENERALE

2020/006

Mise en place des commissions municipales - Désignation des membres.

2020/007

Commission communale d'accessibilité - Désignation des membres.

2020/008

Commission d'appel d'offres (CAO) - Désignation des membres.

2020/009

Conseil d'Administration du Centre Communal d'Action Sociale(CCAS) - Désignation des représentants du conseil municipal.

2020/010

Caisse des écoles - Désignation des membres du Conseil d'Administration.

2020/011

Syndicat Intercommunal de la Restauration Collective (SIRCO) -   Désignation des représentants.es. de la commune de Saint Jean de la Ruelle au Comité Syndical.

2020/012

Syndicat intercommunal à vocation unique pour la gestion du   cimetière des Ifs- Désignation des représenta nts.es. de la commune de Saint Jean de la Ruelle au sein du Comité Syndical.

2020/013

Indemnités de fonction des élus municipaux

2020/014

Frais de représentation du Maire

2020/015

Frais de représentation du Directeur Général des Services

 

FINANCES

2020/016

Vote des taux de fiscalité directe.

 

SPORTS

2020/017

Centre aquatique - Actualisation du Plan d'Organisation de la   Surveillance et des Secours (POSS).

 

COOPERATION

2020/018

Accueil volontaires européens

 

RESSOURCES HUMAINES

2020/019

Mutualisation Métropole - Convention particulière mise disposition d'agents - Avenant n°2.

2020/020

Création d'un poste dans le cadre du dispositif Contrat unique d'insertion - Contrat d'Accompagnement dans l'Emploi (CUI-CAE) - Parcours emploi Compétences (PEC).

2020/021

Modification du tableau des emplois non permanents.

Posté par claude_huyghues à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2020

Conseil du 27 mai 2020

Peu d’entre vous ont assisté à l’installation du conseil municipal ce 27 mai 2020, dans l’auditorium de la Maison de la Musique et de la Danse de notre commune.

Il est vrai qu’il y eu peu d’information, à savoir, entre autres, que 11 citoyens, installés à distance sur les gradins, pouvaient être présents dont 8 sympathisants de la majorité et 3 de l’opposition.

Dans la salle des tables pour les 33 élu/e/s, à distance et une pour le DGS. Un micro était posé sur la table destinée au maire et 4 micros d’ambiance au milieu de l’auditorium.

Concernant la vidéo, sur site, on a constaté, à l’issue de la séance, que celle-ci, était filmée avec le smartphone de la responsable de la communication avec un ‘bricolage’ pour le maintenir sur un pied.

Nous pensions que le maire serait égal à lui-même, mais il a été au-delà, en commençant par un mensonge. Il a affirmé que M. Le Pecheur, lui avait téléphoné pour lui annoncer qu’il ne siègerait pas car il démissionnait du conseil. M. Le Pecheur, en recevant la convocation d’installation du conseil pour le 19 Mars, a écrit qu’il ne siègerait pas. C’est ce que prévoit le Code Général des Collectivités Territoriales. Pourquoi un tel mensonge publiquement…

Lors du vote des délégations accordées, Mme Dahou a fait une courte déclaration concernant notre groupe puis M. Dupré a développé nos arguments contre certaines délégations qui ne nous permettaient pas de toutes les voter. M. Chaillou s’en est pris à Mme Dahou arguant que dans le passé elle les avait votés sans réticence. Ce qui m’a permis plus tard de faire remarquer au maire que dans sa majorité, il avait une élue qui en 2008 avait voté contre toutes les délégations, qu’en 2014 elle s’était abstenue et que ce soir elle allait toutes les voter. Donc s’il admettait que certaine ait pu évoluer, il devrait souffrir que d’autre le fasse également. L’élue dont je parlais est bien sur Mme Parayre, tête de liste UMP en 2014. Je vous invite donc tous à reprendre ses déclarations de cette époque…

Je me suis expliqué sur la dernière délibération concernant la prime accordée aux agents qui avaient travaillé pendant le confinement. J’ai rappelé qu’après plusieurs courriers que nous lui avions adressés, le maire avait répondu que nous nous intéressions qu’aux agents et pas aux stéoruellans… Pourtant dans tous nos courriers nous écrivions que nous étions disponibles pour aider. Il ne nous a jamais répondu sur ce point… Il a préféré dans sa réponse, parler de notre ignorance car nous évoquions le chômage partiel des agents. Il n’a pas compris ‘le piège’ tendu, car ce n’est qu’après cette évocation qu’il a daigné, pour faire remarquer ‘cette erreur’, qu’il nous a enfin répondu…

Pour ceux qui sont allé sur le site de la commune visionner cette séance, quelle déception. Nous étions inaudibles. Le maire n’avait donc pas prévu des micros HF pour les conseillers qui souhaitaient s’exprimer…

Le son de la vidéo était celui capté par le micro du smartphone. Où sont passés les micros HF qui faisaient partie de la sonorisation de la salle des fêtes… Disparus, perdus mais pas pour tout le monde…

Quelle bande d’amateurs, cela augure mal de la gestion à venir de notre commune… Le maire avait pu engager un régisseur uniquement pour ce conseil mais il n’avait pas pensé aux micros… A moins que  cela ai été fait exprès, par pur machiavélisme...

Posté par claude_huyghues à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2020

Ouverture des écoles

Fidèle à ses habitudes, le maire nous laisse dans l'ignorance de la gestion communale, encore plus avec ce confinement.

Nous nous interrogions sur le déconfinement surtout pour les écoles, mais rien. Heureusement quelques parents d'éléves nous tiennent au courant. C'est ainsi qu'ils nous ont tranmis ce mel de l'inspecteur de l'éducation nationale.

Madame la directrice, monsieur le directeur

Je  vous informe que la municipalité vient de décider de reporter la rentrée des enfants dans les écoles de Saint Jean de la Ruelle au 18 mai, ceci afin de donner un délai supplémentaire pour mieux répondre au mieux aux préconisations du protocole sanitaire et aux nombreuses interrogations des enseignants, des parents et des agents.
Il sera donc, comme initialement prévu, un accueil progressif des élèves de GS, CP, CE1 et CM2 à partir du 18 mai et l'accueil de tous les niveaux à partir du 25 mai.
Je vous remercie de bien vouloir transmettre ces informations aux parents concernés.
Durant la semaine du 11 au 15 mai, l'accueil des enfants des personnels prioritaires (soignants, gendarmes, enseignants) continuera d'être assuré".
Jean-Michel Bassez
Inspecteur de l'Education nationale
Mais ce mel ne précise rien concerrnant les petites et moyennes sections des marternelles, ni des CE2 et des CM1...
Est-ce à dire que ce sera le 25 mai...

 

Posté par claude_huyghues à 16:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2020

A propos de l'EHPAD Raymond Poulin

Certains d’entre vous qui regardez le site de la commune ont pu voir une étonnante photo, prise le 18 avril 2020 ( ?) à l'EHPAD, on la retrouve aussi sur le Facebook de l'EHPADdont voici le lien :

https://www.facebook.com/pg/ERP45140/photos/?ref=page_internal

On y voit donc 4 femmes portant un masque, très proches d’un homme et de deux femmes âgées. Les  4 femmes ont l’air d’être des personnels de l'établissement et les 3 autres des résidents... Le personnel et les résidents sont groupés, sans distanciation...

Les autorités sanitaires et de l'Etat recommandaient pourtant une distanciation physique d'au moins un mêtre...

Allez-y rapidement vérifier par vous même, avant qu'elle ne soit effacé...

Les on-dit circulent sur l’EHPAD, aussi Mmes Dahou, Ferbus-Lambert, M. Voisin et moi-même avons envoyé, dès le 19 avril 2020, le mel suivant à la présidente de cet établissement. Nous attendons une réponse.

Madame la Présidente,

Nous nous permettons de vous contacter car nous sommes interpellés par des habitants et/ou des parents de résidents, afin de prendre des nouvelles concernant les résidents et, bien sur,  le personnel de l'Ehpad situé sur Saint Jean de la Ruelle.

Dans la lettre d'information n°2, le Maire de St Jean de la Ruelle nous informait d'une situation d'un agent positif au coronavirus et immédiatement confiné. Serait-ce la directrice ?

Concernant le personnel, pouvez-vous nous faire le point, et nous assurer qu'il n'y a pas d'autres agents touchés.

Votre établissement est-il, encore, préservé de cas extrêmes (décès), comme tant d'autres EHPADS dont la presse se fait écho ?

Concrètement, comment se déroule le confinement dans l' établissement et plus particulièrement pour les résidents ? Sont-ils dans leur chambre sans sortie ?  Comment se déroulent les repas ? Plateaux ou pas ? Livrés par la commune ?

Comment les parents des résidents sont-ils informés de l’état de santé de ces derniers et comment se fait la liaison résidents/enfants ?
 
Recevez vous de nouveaux résidents ?
 
En cette période de gravité et de confinement, il nous semble important de faire preuve de solidarité et d'entraide auprès de tous et notamment auprès des personnes vivants ou travaillant sur notre territoire.
 
Aussi, nous sommes à votre disposition pour apporter toute l'aide possible en fonction des besoins dans le respect des règles de précaution et de sécurité bien entendu.
 
Nous espérons que les membres du CA, le personnel, ainsi que vous et tous vos proches se portent du mieux possible, en cette période de confinement dont nous ne connaissons pas encore la fin.
 
Dans l'attente de votre retour, recevez, Madame la Présidente, nos cordiales salutations.

 

 

 

 

Posté par claude_huyghues à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2020

Les résultats des élections municipales...

Puisqu’il faut quand même revenir à l’élection municipale du 15 mars 2020.

La liste ‘Rassemblés pour Saint Jean de la Ruelle’ l’a remportée avec 2 376 voix et donc 29 élu/e/s

La liste ‘Le Citoyen au Cœur de la Ville’ n’ayant obtenu que 929 voix et 4 élus.

Un citoyen croisé quelques temps après, déçu, m’a apostrophé ‘mais qu’est-ce que vous avez foutu’.

Je lui ai demandé ‘mais qu’est-ce vous, électeur, avez foutu’. Je veux bien croire que nous n’ayons pas été suffisamment convainquant, mais est-ce si simple.

Revenons en arrière afin d’observer les précédentes élections

2008    Inscrits    9 572     Exprimés   5 415   Abstentions    41.10

 

Voix

% des exprimés

Sièges

Chaillou

3 625

66.94

29

Huyghues

771

14.24

2

Foiret

466

8.61

1

Dos Reis

553

10.21

1

2014    Inscrits    10 035   Exprimés   5 356   Abstentions    53.37

 

Voix

% des exprimes

Sièges

Chaillou

2 857

56.66

27

Parayre

1 098

21.78

3

Endt

656

13.01

2

Berthelemy

431

8.55

1

2020    Inscrits    10 100   Exprimés   6 624   Abstentions    65.58

 

Voix

% des exprimés

Sièges

Chaillou

2 376

71.91

29

Lepecheur

929

28.09

4

Depuis 2008, M. Chaillou perd des voix 3 625 puis 2 857 enfin 2 376.

Et l’abstention n’a cessé de croitre. Il convainc donc de moins en moins d’électeurs…

Ce soir du 15 mars, il triomphait, proclamant haut et fort ‘… 29 élus, ça ne s’est jamais vu, 29 sièges…’.

Je savais qu’il avait la mémoire courte ou sélective, mais à ce point-là…

Je crains donc cette mandature 2020-2006…

Posté par claude_huyghues à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Echange avec le maire suite de l'election de mars 2020

Le 23 mars 2020

Monsieur le Maire,

Par un courrier en date du 16 et 17 mars, vous conviez les élus, issus du scrutin du 15 mars 2020, à l'installation du conseil municipal le samedi 21 mars 2020 à 10h30.

Entre temps, tous les médias informaient, tous les nouveaux élus, que les conseils d'installation ne pouvaient, compte tenu de la situation sanitaire de notre pays, se réunir.

Nous avons reçu, le 20 mars 2020, un mèl du Directeur Général des Services informant les nouveaux élus que le conseil du 21 mars était annulé. Ce même courrier nous précisait que :

'le mandat de élus sortant est ainsi prolongé au moins jusqu'à la mi-mai, date à laquelle, un rapport indiquera, au regard des conditions sanitaires, s'il est possible d'installer les nouveaux conseils municipaux'.

Monsieur le Maire, vous auriez dû signer ce document, comme vous aviez signé celui de convocation du conseil municipal. Nous ne sommes pas des agents municipaux mais des élus.

En tant que responsable du groupe politique 'une nouvelle équipe, un nouveau cap', j'aimerais connaître quelles sont les dispositions que vous avez prises, concernant la continuité des services publiques, dans les différents services de notre collectivité. Lesquels ont été invités à pratiquer, à domicile, le télétravail ?

Au-delà des services, concernant notre commune, quelles sont les dispositions prises, en particulier, par le CCAS, pour l’exécution de ses différentes missions.

Dans l'attente de réponses, veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes meilleures salutations.

 

Le 26 mars 2020

Monsieur le conseiller municipal,

Permettez moi de vous faire part de mon étonnement à la lecture de votre courriel.

Alors même que nous nous trouvons dans une crise sanitaire particulièrement grave, qui devrait conduire chacun à la responsabilité, je suis particulièrement choqué que votre première préoccupation porte sur la qualité du signataire d’une information qu’il nous semblait urgent de vous communiquer mais qui ne nécessitait pas - s’agissant d’une information - la signature d’un élu. Je n’estime pas dégradant de recevoir un message d’information de la direction générale des services.

Dans le contexte actuel, ma principale préoccupation concerne bien évidemment la crise sanitaire que nous connaissons et pour laquelle, je suis, avec la municipalité, totalement mobilisé pour répondre aux besoins et attentes de nos concitoyens et notamment les plus fragiles.

En réponse à vos questionnements, je vous confirme que la continuité des services publics est assurée, avec le soutien de l’administration municipale que je remercie pour son implication et sa mobilisation. Des adaptations des modalités de travail ont effectivement été mises en place, dans le respect des préconisations du gouvernement, et du Plan de Continuité d’Activité (PCA) de la collectivité qui a été activé, afin de maintenir le service public tout en veillant à la protection de nos agents. Le CCAS est bien évidemment, avec les adjoints responsables du secteur social, totalement mobilisé pour répondre aux besoins de nos concitoyens les plus fragiles et notamment les plus âgés pour lesquels une cellule d’appel à domicile a été mise en place ainsi qu’un certain nombre de dispositifs adaptés.

Ainsi que je l’ai indiqué à votre co-listière, Madame Dahou, dans la période particulièrement grave que nous vivons, il convient d’agir avec responsabilité, avec pour seul objectif de protéger, soutenir nos concitoyens. C’est le sens de l’action de la municipalité.

Je tenais à vous en faire part.

Et vous prie d’agréer, Monsieur le conseiller municipal, l’expression de mes salutations.

Posté par claude_huyghues à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]