Echos de Saint Jean de la Ruelle

18 septembre 2022

La concertation - rue de la Cirerie

Il y a quelques semaines, le maire a invité les riverains de la rue de la Cirerie afin de leur présenter le futur de cette voie. Les habitants ont donc découvert, présenté par les services de la Métropole, un produit fini et n’ont pu qu’interroger non sur le fond mais sur des détails ici ou là.

Bref rappel : les voiries des communes composants la Métropole ‘appartiennent à celle-ci et elle finance tous ces travaux.

Revenons à la rue de la Cirerie ;  puisqu’il faut des pistes cyclables, une de chaque côté de la rue, il n’y aura plus qu’une voie pour les voitures, elles ne pourront se croiser qu’en roulant sur les pistes cyclables et que si il n’y a pas de vélos sur celles-ci. Des panneaux explicatifs type ceux-ci-dessous, seront sur des poteaux.

 

 

IMG_20220918_170347314IMG_20220918_170301656

Un tel aménagement d’une voie desservant aussi Auchan…

Et pour corser le tout, puisque la voie sera rétrécie, il n’y aura plus aucun stationnement autorisé sur toute la longueur de celle-ci

 Voilà ce que le maire appelle la concertation…

Posté par claude_huyghues à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2022

Pv à la disposition des citoyens

Depuis des mois, le maire de notre commune, refuse de nous donner les procès-verbaux des différents conseils municipaux.

Ils sont pourtant prévus dans le Code Général des Collectivités Territoriales, dans le Règlement Intérieur de notre conseil municipal.

Nous refusons, depuis des mois de voter ce qu’il nomme PV mais qui à la lecture sont des CR puisqu’il n’y apparaît pas les interventions des conseillers municipaux.

Pourtant, un arrêt de la Cour administrative d’appel de Marseille en date du 21 janvier 2003 a étendu l’apport de la loi du 24 février 2002 relative à la démocratie de proximité et retient l’obligation de retranscrire l’intégralité des interventions de tous les conseillers municipaux dans le procès-verbal de conseil municipal.

Aussi, je vous invite à vous rendre à la mairie au service des affaires juridiques et de demander à avoir ces documents. Dites bien que vous voulez les PV et non des CR.

S’il vous est proposé un envoi informatique, dites bien que vous ne maitrisez, hélas, pas cet outil et qu’il vous faut des exemplaires papier.

Posté par claude_huyghues à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le maire de notre commune est-il un démocrate…

Permettez-moi d’en douter.

Il est un maire, à la différence d’autres qui regrettent de n’avoir pas d’opposition municipale, qui fait tout pour museler la sienne et la rendre inaudible.

Dès le début de cette mandature, il a réduit :

- le montant des indemnités des simples conseillers(nous donc) qui sont passées de 59.55 € à 40.37 €, bien sur ce n’est pas l’indemnité qui nous, nous motive,

- l’expression des conseillers d’opposition qui chacun avaient droit, au cours de la précédente mandature à 850 caractères contre 350 aujourd’hui.

Plus grave encore, le pacte de gouvernance de la Métropole, prévoit que ‘… les conseillers municipaux, non conseillers métropolitains, sont admis à participer aux commissions, en accord avec le.la maire de leur commune qu’ils auront préalablement sollicité’…

Nous avons donc sollicité le maire de notre commune qui nous a répondu positivement en signant son courrier de ses fonctions, président la Métropole, maire de Saint Jean de la Ruelle.

Lorsque nous avons envoyé notre courrier à la Métropole, elle avait changé de président et c’est donc Serge Grouard, qui nous a répondu en validant notre demande concernant les commissions qui nous intéressaient.

Lors du conseil municipal de mars 2022, suite à une intervention de Mme Dahou, le maire ’découvre’ que nous participons effectivement aux commissions thématiques de la Métropole ; ce qui nous interpelle sur sa mémoire, mais bon…

Nous découvrons régulièrement dans la presse, qu’accompagné de conseillers municipaux, il a inauguré ceci… participer à cela… et bien sûr il omet de nous inviterr…

Faut-il énumérer, à l’envie, cette liste déjà trop longue. Mais tout ceci ne fait que nous motiver pour défendre notre programme et les valeurs qui nous sont chères, tout ceci pour une vie meilleure de nos concitoyens.

Posté par claude_huyghues à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2022

REMERCIEMENTS 2021

 

Ouf, cette triste année 2021 est derrière nous. Que dire pour 2022… Soyons résolument optimistes.

Aussi en ce début d’année, j’adresse à tous les lecteurs, à leurs familles, leurs proches enfin tous ceux qui leurs sont chers, mes vœux les meilleurs.

Je remercie bien évidemment vous toutes et tous, mes lectrices et lecteurs.

Au cours de l’année 2021 vous avez été :

- 668 visiteurs dont 526 nouveaux

- vous avez consulté 1434 pages de ce blog.

Je vous remercie pour votre fidélité, en regrettant qu’il n’y ait pas plus de commentaires ou de réactions, mais…

Continuez à bien vous protéger.

J’espère vous retrouver encore plus nombreux en 2022.

Posté par claude_huyghues à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2021

Dans Les Nouvelles numéro 150

Notre article que vous ne lirez peut-être pas...

 

Chères concitoyennes, chers concitoyens.
Nos réactions à la lecture du précèdent éditorial. Le maire de notre commune s'y félicite de ses 15 mois à la tête de la Métropole. Témoins de l'élection du mois de juillet 2020, nous pensions que cette gouvernance n'aurait qu'une durée de vie limitée. La majorité des conseillers métropolitains étant du centre et de la droite, elle allait nreprendre la main assez rapidement. La fin est venue, au bout de 15 mois, sur des délibérations concernant les compétences de la Métropole.

Nous rappelons que nous avons toujours dit que le passage d'Agglo, en Communauté Urbaine puis en Métropole était trop rapide. Nous avions raison, trop tôt, hélas pour les habitants de la Métropole.
Quoiqu'il en soi, nous vivons et c'est heureux en démocratie ; celle-ci a permis un changement de la gouvernance de la Métropole.

Si, comme habitants de Saint Jean de la Ruelle, nous pouvions pour vous, être satisfait que le maire de la commune soit plus présent dans la mairie, mais refuser par une fierté mal placée, un poste de vice-président qui lui revenait de droit... Pourquoi refuser qu'un/une des 4 autres élu/e/s stéoruellans accède à cette fonction, ce qui se fait pourtant dans d'autres communes... N'étant membre que du Bureau, comment pourrat-il défendre les intérêts de notre commune. Quel gâchis... 

Néanmoins, puisque nous sommes à la veille de rentrer dans une nouvelle année, recevez, ainsi que vos familles et tous ceux qui vous sont chers, nos meilleurs vœux.
Et surtout continuez à vous protéger ; les gestes barrières demeurant notre plus sure protection.

Posté par claude_huyghues à 11:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2021

Expression dans Les Nouvelles

notre echange en novembre 2021 avec le maire, tres insrtructif...

Monsieur le Maire,
En réponse à votre courriel en date du 23 novembre 2021, nous contestons votre volonté de réduire notre expression dans le magazine de la commune.
En effet au regard du règlement intérieur les articles suivants:
 
Article 34 : Espace d'expression des conseillers municipaux dans le magazine municipal
Un espace d'expression politique correspondant à une demi-page est réservé aux membres du conseil municipal dans le magazine municipal.
Conformément à l'article L 2121-27-1 du CGCT, un espace est réservé à l'expression des conseiller.e.s n'appartenant pas à la majorité municipale.
Ainsi chaque groupe disposera d'un espace tenant compte de sa représentation au sein du conseil municipal soit
-     Un espace correspondant à 2600 signes pour les conseillers municipaux de la majorité municipale,
-     Un espace correspondant à 1400 signes pour les conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité municipale.
Les textes devront être adressés au Pôle communication en réponse à une note d'information qui sera adressée aux élu.e.s concerné.e.s



Article 35 : Groupes politiques
Les membres du conseil municipal peuvent se constituer en groupes selon leurs affinités politiques par déclaration adressée au Maire, signée par tous les membres du groupe et comportant la liste des membres. Chaque conseiller.ère peut adhérer à un groupe mais il.elle ne pourra faire partie que d'un seul.
Tout groupe politique doit réunir au moins deux membres du conseil municipal.
Un.e conseiller.e n'appartenant à aucun groupe reconnu peut toutefois s'inscrire à un groupe des non-inscrits s'il comporte au moins deux membres, ou s'apparenter à un groupe existant de son choix avec l'agrément du président du groupe.
Les modifications des groupes sont portées à la connaissance du Maire. Le Maire en donne connaissance au conseil municipal qui suit cette information.


Il apparait que M. Dupré n'appartenant à aucun groupe du conseil municipal, n'a aucun droit d'expression tel qu'il est défini dans notre RI qui parle bien de groupe.
Vous plus que tout autre, êtes dans l'obligation de respecter et de faire appliquer ce dernier et donc la demande de Monsieur Dupré n'est pas recevable.
Aussi, nous contestons votre décision de réduire notre expression, puisqu'aucun texte du règlement ne précise qu'il s'agit de 350 signes par conseillers, mais bien au contraire de 1400 signes  par groupes n’appartenant pas à la majorité municipale.
 
Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de nos salutations distinguées.
Pour le groupe d'opposition
Kadéjat Dahou
 Madame la conseillère municipale, Monsieur le conseiller municipal,

 Par un mail reçu en date du 28 octobre 2021, Monsieur Dupré, conseiller municipal d’opposition, indique qu’il souhaite bénéficier d’un espace d’expression au sein du Magazine Municipal suite à sa décision de quitter le groupe d’opposition lors du Conseil Municipal du 18 octobre 2021.

 Faisant suite à cette demande et afin que l’espace d’expression soit réparti de manière proportionnelle et équitable entre les conseillers municipaux n’appartenant pas à la majorité municipale comme le précise l’article 34 du règlement intérieur du conseil municipal voté le 10 juillet 2020, 1050 signes seront désormais réservés à votre groupe et 350 signes seront réservés à Monsieur Dupré.

 Cette décision prendra effet pour le prochain Magazine Municipal qui paraitra en janvier 2022. Le pôle communication et citoyenneté vous adressera comme à l’habitude un courriel afin de recueillir votre article.

 Je vous prie d’agréer, Madame la conseillère municipale, Monsieur le conseiller municipal, l’expression de mes salutations distinguées.

  

 

 

Posté par claude_huyghues à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Déclaration de M. Dupré

Alexandre_18Octobre21

vous venez d'écouter la déclaration de M. Dupré qui a souhaité quitter notre Groupe.

il dit :

- avoir subi des menaces, mais lequelles, venant de qui ?

- rester au conseil car il a une entreprise dans la commune, mais où est-elle puisque son siége social était son habitation qui a été vendu ?

Par ailleurs, il voudrait un droit d'expression dans Les Nouvelles, alors que le réglement intérieur du conseil dit qu'il faut faire parti d'un groupe pour en bénéficier.

Le Maire semble vouloir, en violation donc du reglement, lui donner satisfaction.

Nous avons donc déposé un référé au tribunal administratif.

 

Posté par claude_huyghues à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2021

Un président démissionné...

Vous avez du prendre connaissance du communiqué de presse du president 'démissionné' d'Orléans Métropole...

A la suite Mme Dahou et moi avons envoyéà tous les medias ce communiqué

Nous, élus d’opposition de Saint Jean de la Ruelle, avions assisté en juillet 2020, à l’élection du président de la Métropole. Nous avions été, pour le moins que l’on puisse dire, étonnés que ce poste revienne au Maire de Saint Jean de la Ruelle. Nous étions en effet inquiets que cette alliance, (que d’aucuns avaient qualifiée de contre nature), perdure.

Un président de la Métropole « simple marionnette sans réel pouvoir de décision » : quel avenir pour la Métropole ? Mais surtout ce président allait-il pouvoir assumer toutes ses fonctions, directeur de l’association française du Conseil des Communes et Régions d’Europe, conseiller départemental et maire de notre commune ?

Ce cumul des mandats a certes été dénoncé publiquement par des membres de son propre parti, mais nous avions préféré insister sur la prise en considération de l’intérêt des habitants, sur le fait « d’être partout et nulle part en même temps » !

Force est de constater que l’immobilisme a été de rigueur, que l’intérêt des habitants n’a pas été pris en compte par ce président plus préoccupé par le pouvoir, dans une communication à outrance au travers des médias que sur le terrain, et bien plus absorbé par ses intérêts personnels que celui des citoyens !

En tant qu’élus d’opposition de St Jean de la Ruelle, nous prenons acte de cette démission et nous constatons que C. Chaillou n’a pas été à la hauteur des enjeux tant à l’échelle de la Métropole qu’à l’échelle locale.

Le président qui a été démissionné de fait de la Métropole écrit « le maire que je n’ai pas cessé d’être » … Les agents et nombre de citoyens de notre collectivité sont d’un tout autre avis, bien évidemment !

On peut s’interroger là-dessus tant il a brillé par son absence au sein de la commune. Tout ceci, nous rend très inquiets pour l’avenir de celle-ci. Ne devrait-il pas aussi en profiter pour démissionner de ce poste de 1er magistrat de Saint Jean de la Ruelle, après ce désaveu politique sans précédent !

Aujourd’hui, il s’agit, pour la future gouvernance, de prendre ses responsabilités. Il est grand temps de proposer des actions concrètes pour porter un projet de transformation ambitieux, au service des 287 000 habitants de la Métropole

Vous aurez noté que trés pertubé, il n'avait plus la notion du temps et des dates, puisque le lundi 25, il écrit 'ce lundi 24 octobre, j'ai adressé à la préfete...'

Posté par claude_huyghues à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2021

les Nouvelles 147

Nous avons recu le 02 juillet, un courrier nous demandant, si nous voulions mettre un article pour le numéro 147 des Nouvelles qui devait etre boucle à la mi-juillet, celui-ci devait être envoyé au plus tard, le 09 juillet à 12h dernier délai...

Aussi comme nous sommes le 24 juillet, et comme 'ma soeur Anne ne voyons rien venir' voici donc en avant-premiere ce que nous souhaitions dire.

Après les élections locales du mois de juin (départementales et régionales), force est de constater que l'abstention à plus de 70% est malheureusement la grande gagnante sans compter le fiasco dans la distribution des professions de foi ! Cette situation politique et la faible participation nous inquiète et nous interroge : elle montre à la fois un désintérêt et une défiance vis à vis du monde politique. Cela doit nous interpeller et nous mobiliser. A st Jean de la Ruelle, nous restons des élus engagés, de proximité, à l’écoute et au service de tous.

D'ailleurs nous avons, dans le cadre de la convention des travaux de la venelle GAMBETTA, rencontré nos concitoyens afin de les informer des termes des engagements auxquels ils seront assujettis ...ce que n'a pas fait la municipalité ! La concertation avec le citoyen est une priorité pour nous. De même lors du conseil municipal du 30 juin, nous avons dénoncé la vente programmée à l’euro symbolique (?) de 1600 m² de la « place de l’Europe » dans le quartier des Chaises… Notre programme prévoyait que toute vente du domaine municipal devait être soumis à référendum d’initiative populaire. Vous l’avez compris, le citoyen reste au cœur de nos actions et nous restons à votre disposition pour échanger et vous informer.

N’hésitez pas à nous contacter.

En cette période estivale, nous remercions tous nos agents des services municipaux, les acteurs locaux, les associations pour les actions d’été à destination des habitants notamment une pensée pour ceux qui ne partent pas.

Nous vous souhaitons de bonnes vacances, prenez soin de vous.

Posté par claude_huyghues à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2021

Pratique démocratique du maire...

Comme nous le savons tous, le Maire est un parfait démocrate, respectant les électeurs, surtout ceux qui n’ont pas voté pour lui…

C’est ainsi que le calendrier de quinzaine qui nous informait des manifestations et autres commémorations dans la commune, n’est plus renseigné…

Nous apprenons donc dans la presse :

- La Rep du 8 juillet, la 1ere pierre de logements aux Chaises a été posé en présence du Mme la préfète… présents aussi des habitants du quartier, dont le conseil de quartiers et des associations de locataires. Aucun élu d’opposition. Mais les habitants connaissent-ils vraiment tous les détails de cette rénovation ; en particulier que 1600 m² de la place de l’Europe vont être cédés au groupe Valloire pour un euro symbolique…

-La Rep du 10 juillet, tournoi de foot indoor au gymnase des Trois Fontaines, les élus de la commission sport n’étaient pas informés. On lit dans l’article que ce n’est pas l’adjointe chargé de la sante et des sports qui a remis les différents trophées…

-La Rep du 12 juillet, opération ‘Quartier d’été’, série d’animations dans les quartiers sud. A-t-elle été présentée en commission, ou au CA du CCAS… En tout cas aucun élu d’opposition n’était informé.

-La Rep du 13 juillet, un jardin créé par les élèves de la SEGPA du collège Malraux, la ville a participé, la ville y a participé avec le concours du service parcs et espaces verts. A propos de jardin scolaire, qu’est devenu celui qui avait été créé à l’école Paul Bert. Disparu sous le bitume du parking du terrain de foot voisin…

-La Rep toujours du 13 juillet, temps d’échanges entre le Conseil Stéoruellan des Enfants  et deux élues. Il peut sembler étonnant que ce soient deux nouvelles élues en mars 2020, qui y étaient. Sans vouloir mettre en doute leurs qualités respectives, mais une année leur a-t-elle donnée suffisamment de recul, d’expérience, pour informer les membres du CSE…

-La Rep du 14 juillet, présentation par le groupe Valloire, du livre consacré aux Chaises, en présence uniquement d’élus majoritaires. Vous souvenez vous de la vidéo ‘Les Salmones’ ; très objectif sur ce qui se passait dans le quartier des Salmoneries ; présentée ‘en catimini’ aux quelques habitants qui s’y étaient exprimés, elle avait, fortement, déplu au maire. Elle n’a pas eu la diffusion qu’elle méritait, peu s’en souvienne aujourd’hui…

Ceci n’est qu’une liste, non exhaustive, de ce que fait le maire afin de rendre plus difficile les rencontres habitants-élu/e/s d’opposition. Pratique bien peu orthodoxe de la démocratie. Il a oublié cette déclaration attribuée à Voltaire ‘Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire’.

 

Posté par claude_huyghues à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]